Liste des navires Liste des avions Liste des ports Nomenclatures navales
Historique des nations Cartes et convois Glossaire des regles Affiches de propagandes
Hall of fame
LISTE DES PORTS
IJN.png Tacloban IJN.png
port
Le port de Tacloban débouche sur le Golfe de Leyte, qui a été le théâtre de la plus grande bataille navale de la deuxième guerre mondiale le 24 et 25 octobre 1944. L’affrontement des flottes américaine et japonaise a fait participer 262 navires (soit plus de 2 000 000 de tonnes) — du porte-avion au sous-marin — et 3 136 avions, soit plus de 200 000 personnes engagées dans la bataille. Fin 1944, le général Douglas Mac Arthur commandant des opérations du Pacifique souhaite reconquérir les Philippines, secteur hautement stratégique qui permettrait de couper l’approvisionnement en pétrole de l’empire japonais. Le vice-amiral Takeo Kurita reçoit l’ordre de stopper l’invasion américaine et d’appliquer la doctrine du Sho-Go : la victoire décisive par tous les moyens, à tout prix même à celui de l’annihilation de la flotte de surface impériale. En face, l’amiral Wiliam F. Husley commande les forces navales américaines. Il en ressort très nettement vainqueur. Lors de cette bataille, les Japonais perdent 4 porte-avions, 3 cuirassés, 10 croiseurs, 11 destroyers et 5 sous-marins contre du côté américain 3 porte-avions, 3 destroyers et 1 sous-marin. Les pertes humaines des deux camps sont de 13 000 morts. L’autre particularité de cette bataille est l’engagement en masse de kamikazes (1 000 pilotes) par la marine japonaise. À l’issue de la bataille le général Mac Arthur débarque sur la plage de Palo, ici-même à Tacloban.