logo-assoc
Porte-avions classe Yorktown
Porte-avions classe Yorktown
Profil :
navire
équipage :2920 hommes
Tonnage :24128 tonnes
Longueur :251 mètres
Résistance IG :Importante
Blindage IG :Aucun
Autonomie IG :Très importante
Vitesse :33 Knt
Vitesse IG :Lente
Armes principales :8 Canon de 127mm
Armes secondaires :0
Armes AA :16 Canon de 20mm AA
Tubes lances torpilles :0
Armes ASM :0
Mines :0
Aviation embarquée :96 Avions

Peut-être les plus populaires des porte-avions américains. Inspirés des Ranger, ils durent tenir tête la flotte japonaise, étant les seuls PA en service après l'attaque de Pearl Harbor (l'Enterprise fut même le seul pendant quelques semaines. Rapides et spacieux, pêchant par un manque de protection, notamment sous la ligne de flottaison, ils furent d'excellents navires.
Le Yorktown et l'Enterprise (Le Hornett est parfois classé indépendamment) participèrent à d'âpres combats, la bataille de la Mer de Corail où le Yorktown coulera le Shoho et mettra hors de combat le Zuikaku. Sévèrement endommagé, il rejoindra Pearl Harbor où il sera réparé en un temps record.
Il rejoindra l'Enterprise à Midway, ce dernier y coulant l'Akagi et le Kaga. Le Yorktown coula le Hiryu. Midway sera cependant le tombeau du Yorktown qui, déjà endommagé, sera coulé par le sous-marin I-168 sur le trajet du retour.
L'Enterprise sera dans les Salomons lors du débarquement de Guadalcanal puis à Santa Cruz en compagnie du Hornett qui y sera coulé, et où il sera gravement endommagé. Le mois suivant, de retour à Gaudalcanal, ses avions couleront le cuirassé Hiei. L'Enterprise sera présent à Truk, dans les Philippines. Participant à plusieurs opérations de débarquement il sera victime d'un kamikaze en mai 1945 qui l'enverra définitivement en réparations. L'Enterprise est sans doute le plus célèbre porte-avions américain du Pacifique, tant par ses victoires que par la combativité de son équipage.