logo-assoc
Destroyer classe Sims
Destroyer classe Sims
Profil :
navire
équipage :192 hommes
Tonnage :1764 tonnes
Longueur :106 mètres
Résistance IG :Faible
Blindage IG :Très faible
Autonomie IG :Moyenne
Vitesse :35 Knt
Vitesse IG :Rapide
Armes principales :4 Canon de 127mm
Armes secondaires :0
Armes AA :4 Mitrailleuse AA
Tubes lances torpilles :8 TLT
Armes ASM :0
Mines :0
Aviation embarquée :

12 Sims entrèrent en service en 1939-1940. Bien qu'ayant des similitudes avec les Benson, ils en corrigeaient les errements. Bénéficiant d'avancées technologiques, tant dans la modernisation que dans l'armement. Ils étaient dotés de radars, sonars, de nouveaux appareils de télémétrie assistés par ordinateur. Trop lourds sur les hauts, ce qui nuisait à la stabilité, on leur enleva rapidement 4 de leurs 12 TLT et on renforça leur armement anti-aérien. Ils prirent immédiatement part aux convois dans l'Atlantique avant d'être transférés plus tard dans le Pacifique.
Le Buck fut coulé à proximité de Salerne par le U-616 en 1943, le Hammann par le sous-marin japonais I-168 à Midway, tout comme le O'Brien par le I-19.
Le Morris fut endommagé au delà de toutes réparations par un kamikaze en 1945, et le Sims est détruit par des destroyers japonais lors de la bataille de Corail comme le Wake II à Guadalcanal.
Les survivants seront ferraillés après les essais nucléaires de Bikini.