logo-assoc
Destroyer classe Benson/Gleaves
Destroyer classe Benson-Gleaves
Profil :
navire
équipage :186 hommes
Tonnage :1764 tonnes
Longueur :106 mètres
Résistance IG :Faible
Blindage IG :Très faible
Autonomie IG :Moyenne
Vitesse :35 Knt
Vitesse IG :Rapide
Armes principales :4 Canon de 127mm
Armes secondaires :0
Armes AA :6 Mitrailleuse AA
Tubes lances torpilles :5 TLT
Armes ASM :2 Rack de Grenades DC ASM, CM
Mines :0
Aviation embarquée :

Ou plutôt Classe Benson Livermore. La commande de ces destroyers est passée en 1937 (lancés entre 1939 et 43) et même si les lignes générales du navire sont vite acceptées, le débat se prolonge quant à leur motorisation. Le choix ? des machines plus modernes comme sur les Sims ou celles plus avancées des Mahan.
Les deux sous-classes Benson (6 unités : Benson, Charles F.Hughes, Hilary P.Jones, Lansdale, Madison III et Mayo) seront équipées de machines modernes et les Gleaves (2 unités : Gleaves et Niblack) de machines plus éprouvées.
Les Livermore (16 unités) viendront ensuite avec une motorisation encore modernisée qui sera celle de toutes les futures classes de destroyers.
La dernière sous-classe, les Bristol (72 unités) sera la dernière, lancée pour pallier aux nécessités de la guerre. Ils furent sans doute les meilleurs destroyers d'escadre de l'époque jusqu'à l'arrivée des Allen M. Summer, opérant principalement en Europe.
Sur les 96 navires de cette classe, 20 seront perdus, 2 périrent par accident, 5 furent coulés par les allemands, 5 à Guadalcanal et 2 dans les Salomons. Les derniers furent victimes des kamikazes en fin de conflit. Les survivants furent mis en réserve, à l'exception de quelques unités converties en dragueurs de mines qui serviront lors de la guerre de Corée.