logo-assoc
Croiseur de bataille classe Alaska
Croiseur de bataille classe Alaska
Profil :
navire
équipage :1799 hommes
Tonnage :29771 tonnes
Longueur :246 mètres
Résistance IG :Très importante
Blindage IG :Important
Autonomie IG :Très importante
Vitesse :31 Knt
Vitesse IG :Moyenne
Armes principales :9 Canon de 305mm
Armes secondaires :12 Canon de 127mm
Armes AA :56 Canon de 40mm AA
Tubes lances torpilles :0
Armes ASM :0
Mines :0
Aviation embarquée :4 Hydravions

Deux Alaska ont été achevés, tardivement, puisqu'ils n'entrèrent en service qu'en 1944. L'idée de ces croiseurs datent des années trente et repose sur la fausse idée que les japonais étaient en train de construire un "super-Deutschland". L'époque n'est pas encore aux porte-avions et l'US Navy se lance donc dans la construction de ces navires en appliquant une politique de "plus grand, plus gros, plus fort". Il en résulta l'Alaska et le Guam. Quand ils entrent en service, ils ne pouvaient plus être utilisés dans leur premier rôle entraînant l'annulation des quatre autres unités prévues. Ils ne participèrent qu'aux escortes des porte-avions rapides construits entre temps. Ils participèrent aux opérations d'Okinawa, d'Iwo Jima et au raid contre Shanghai. D'un entretien coûteux, ils furent ferraillés à la fin des années 1950.