logo-assoc
HISTORIQUE
MARINHA DO BRAZIL
Pierre Ier
Pierre Ier
Créée en même temps que l'indépendance du Brésil en 1822 par Pierre Ier du Brésil, cette alors modeste marine militaire participa aux nombreux conflits de l'Empire brésilien (guerre d'indépendance, rébellions internes et guerres étrangère) au XIXe siècle. Le 14 novembre 1822 vit flotter le drapeau de l'empire du Brésil sur sa première force navale alors commandée par un citoyen des États-Unis[2], puis à partir de mars 1823 par Thomas Cochrane.

Cette flotte commença à se développer avec un programme naval décidé en 1905. Entré dans la Première Guerre mondiale le 25 octobre 1917, une escadre est envoyée patrouiller le long des côtes Atlantique de l'Afrique du Nord jusqu'en 1918. En 1938, la flotte est la deuxième de l'Amérique latine derrière l'Argentine mais ses principaux navires, 2 cuirassés de 19 200 tonnes, 2 croiseurs légers de 3 150 tonnes et 8 destroyers datent des années 1900/1910.

Le 22 août 1942, suite à l'attaque de plusieurs cargos brésiliens par les sous-marins de l'Axe, le président Getúlio Vargas déclare la guerre à celui-ci et reçoit dès lors une importante aide des Alliés, essentiellement des États-Unis qui établissent le long des côtes brésiliennes un chapelet de bases militaires, essentiellement aériennes pour lutter contre les U-Boots lors de la bataille de l'Atlantique et la logistique des forces alliés en Afrique. La marine brésilienne participe à l'effort de guerre en surveillant ses côtes, en participant à l'escorte de convois dans l'Atlantique Sud et les Antilles, au soutien de la force expéditionnaire brésilienne en Italie et perçoit 8 destroyers d'escorte, 8 patrouilleurs côtiers et 8 chasseurs de mines grâce au Lend-lease.


Brazilian_Sao_Paulo
Le São Paulo en mer en 1910
Environ 1100 Brésiliens sont morts dans la bataille de l'Atlantique, en raison de l'affaissement de 32 navires de la marine marchande du Brésil et un navire de la Marine. Parmi les 972 tués dans le naufrage des navires de la marine marchande, 470 membres d'équipage et 502 passagers étaient des civils. Outre cela, 99 marins de la Marine sont mort au Brésil dans le naufrage du Vital de Oliveira quand il a été attaqué par des sous-marins allemands. En plus de cela il y a eu environ 350 tués dans l'accidents qui à entraîné le naufrage de la corvette Camaqua le 21 Juillet 1944, et celui du croiseur Bahia , qui a accidentellement explosé et coulé le 4 Juillet 1945, tuant 333 hommes.



________________________________________________________________
Sources :
- http://fr.wikipedia.org/wiki/Marine_br%C3%A9silienne


Nous remercions une fois encore, tous ceux qui ont contribué à ces pages pour en faire, nous l'espérons, une simulation passionnée et passionnante.